Nous sommes le 21 Sept 2020 - 06:14
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 275 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Le Forum des amis de Charles Trenet
Vous n'êtes pas connecté

< Sujet précédent   Sujet suivant >Tri ascendantTri descendant  Nouveau Sujet  Réponse
Auteur: Sujet: Caruso

Membre junior





Messages: 2
Inscrit(e) le: 9/2/2014
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 9/2/2014 à 16:02
Bonjour à tous,
Je viens de m'inscrire sur le portail des amis de Charles Trenet ni spécialiste ni fan inconditionnel ( moi c'est plutôt Brassens ) mais j'aime beaucoup (c'est peu dire) cette référence de la chanson française.
Donc je m' adresse aux vrais spécialistes:
A quoi fait il allusion dans la chanson "La tarentelle de Caruso".

"Quand j’étais jeune en dettes
En dentelle en bonnet pétard
Je passais voir ma belle
A travers cheminées et placards"

Merci de m' éclairer et bravo pour votre site

 
Reply With Quote

Administrateur




Messages: 232
Inscrit(e) le: 21/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 10/2/2014 à 17:03
Bonjour Olivier,

Je suis très heureux de vous accueillir sur notre site-portail. N'oubliez pas, non plus de nous rejoindre sur la page Facebook liée à ce site :
http://www.facebook.com/charlestrenet

Pour répondre à votre question, dans cette chanson, Charles évoque un Carnaval de Venise très endiablé et, lorsqu'il fait allusion à Caruso, c'est du célébrissime ténor italien Enrico Caruso dont il parle.

En voici les paroles :
http://www.charles-trenet.net/chansons/tarentelle.html< br />
Au plaisir de vous lire à nouveau.
Trenetement,

Dominic

[Edité le 10/2/2014 par Dominic]

 
Reply With Quote

Membre junior




Messages: 2
Inscrit(e) le: 9/2/2014
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 11/2/2014 à 19:53
Merci Dominic pour la rapidité de la réponse. Mais ce que je voulais savoir, c'est à quel air de Caruso Trenet faisait il allusion dans cette chanson. Même traduit en italien, nulle trace de traversée de cheminée ni de placard et encore moins de bonnet pétard!
Cordialement
Olivier

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 176
Inscrit(e) le: 25/6/2002
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 16/2/2014 à 22:18
Je vous livre mon interprétation:


CT aime les fantômes, comme dans la chanson Mam'zelle Clio. Un fantôme a la propriété de passer à travers les murs et meubles; coiffé d'un bonnet posé sur la tête n'importe comment (= en pétard) et revêtu d'une chemise de nuit en dentelle. "En dettes" est décliné "en dentelles" par allitération, procédé souvent utilisé par CT.

Quant à Caruso, il est là ...pour la rime ;-)


[Edité le 16/2/2014 par summicron]

 
Reply With Quote

Trenetophage




Messages: 174
Inscrit(e) le: 7/11/2009
Statut: Déconnecté(e)

  Posté le 16/2/2014 à 22:53
Il y a dans Un Noir éblouissant (le dernier des rêves chez le Curé Bobedard) un histoire de Caruso. On y voit une chanson qui a quelques couplets en commun avec celle qu’il a chantée plus tard

quote:
Oui, nous l’avons connu ce rutilant barbare, nous qui ne fréquentons pas les casinos de la Riviera, les carnavals obscènes, les coulisses d’opéra, les rois et les reines, nous, fermiers de la Lande, avares de nos écus !
Nous avons approché Caruso, nous l’avons touché, couché un soir qu’il était saoul et qu’en chemise de nuit et bonnet de coton il titubait dans les couloirs d’un hôtel en planches.



Et voici ce qu’il chantait, il m’en souvient encore :

PREMIER COUPLET

Oh ! Ah ! La Poumpa !
La Poumpa, la Poumpa, la Poumpa !
Qué yé t’aurai que yé t’aura
Oh ! Ah ! la Poumpa — ah !
Quand j’étais jeune, en dettes,
En dentelles, en bonnet-pétard,
Je passais pour voir ma belle
A travers cheminées et placards.
Ritornella douceroso
Jé té donéré lo fouet, fouetti-fouetta
Pour que tu sois amoroso
Yé vé t’égranglé dans mes bras !
Oh, ah, la Poumpa.
La Poumpa, la Poumpa — ha !


DEUXIÈME COUPLET

Quand j’allais voir mon grand-père,
Au coin du tournant des poussières,
J’avais besoin d’oun po d’arzan
J’avais tout au plous quatorze ans.
Mon grand-père l’en avait autant.
Il me donnait, fouetti-fouetta,
Lo fouet que je donne à ma belle,
Pour que son rossignol l’entraîne
Sur les douelles, sur les douelles.
Oh, ah, la Poumpa
La Poumpa, la Poumpa
Oh, ah, oh, ah, la Poumpa
La Poumpa, ah !


TROISIÈME COUPLET

Voyez là à présent qué fonctionne !
Qué meillore que cel’ dé Coudonne !
C'est la Poumpa de grand-papa.
On la cache sous la basculo
Près du puits, mais lo crepusculo
Nous la rend couverte de sang !
Guillotina de Benevol
La Poumpa fait por aux zenfants.
Poumpa tojor Poumpa, la Poumpa
En ut minor, en si major
Poumpa, la Poumpa, quel horror !





[Edité le 17/2/2014 par Jeannette]

 
Reply With Quote
Nouveau Sujet    Réponse


Powered by XForum 1.81 by Trollix Software
Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.