Nous sommes le 06 Juil 2022 - 10:56
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 280 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


· Panneau

Connexion/Créer un compte | 20 Commentaires
  
Les commentaires sont posté par leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Re: Re: ROLAND GERBEAU : DE TRENET A CASTRO
par summicron (Envoyez un message) le 01 Août 2003 - 12:57
Les goûts du public changent. Comme disait Trenet, ce n'est pas l'artiste qui se retire de scène, c'est le public qui le quitte. A la Libération, les goûts ont évolué. Les chanteurs "chevrotants" du bal musette, déjà passés de mode avec le swing, ont été abandonnés par le public. Mais aussi la mode du swing à la Cab Calloway est tombée au profit d'une chanson plus suave,à la façon de Sinatra. Johnny Hess ("Je suis swing", zazou) est tombé très vite dans les oubliettes. Trenet a vite compris. "La mer", qui n'avait aucun succès en 1939 a été un immense hit après guerre. Le tempo lent, les violons, les choeurs y sont pour quelque chose. Notre ami Roland a été aussi victime de ce changement de mode. Et André Claveau aussi avec les yé-yés des années '60 qui ont failli emporter notre Charles. Pourtant Trenet a essayé le twist (!) : écoutez "Zéphir", une chanson peu connue des années '60. C'est la vie.

  • Re: Re: Re: ROLAND GERBEAU : DE TRENET A CASTRO par CharlesBlondeau le 11 Août 2003 - 01:22
    Re: Re: ROLAND GERBEAU : DE TRENET A CASTRO
    par Anonyme le 08 Mai 2005 - 03:10
    M Gerbeau, en écoutant vos mélodies, merci de remettre à jour les premières pages de mon adolescence. Au son de l'accordéon, le dimanche matin mes premiers pas de danse dans les bras de maman, quand j'avais 15 ans. Cette mélodie me transporte vers mes années d'innocences. Mon coeur n'a pris aucune ride, malgré les tourments de la vie. Quand j'entends vos mélodies au son de l'accordéon, sur mes joues coulent des larmes de tendresse. Resteront à jamais les souvenirs de mes premiers pas de danse au son de l'accordéon le dimanche matin. Merci Roland. Madeleine

    Re: Re: ROLAND GERBEAU : DE TRENET A CASTRO
    par Anonyme le 17 Oct 2006 - 11:22
    Bonsoir Amis de Charles Trenet et de Roalnd Gerbeau, Je viens vous annoncez un deuil qui touche de très près l'ami de Charles, Mr GERBEAU. En effet son épouse c'est éteinte en ce 17 Octobre 2006. Une épreuve difficile pour cet homme et pour moi aussi.. Donc, j'adresse mes plus sincère condoléances à Mr Roland GERBEAU en public ici puisqu'il fut un grand ami de Charles. Je veux lui dire que je suis de tout coeur avec lui et je suppose que ceux qui me liront aussi ?... Mille excuses pour l'intrusion ici. Sincèrement. Une Amie et admiratrice de Roland Gerbeau et Charles TRENET. Arielle

Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.