Nous sommes le 26 Avr 2017 - 01:09
Recherche   
· Accueil
· Les thèmes / Sujets
· Vos liens
· Recommander ce site
· Le Hit du site
· Le forum
· Les membres
· Votre compte membre

Sa vie de 1913 à 2001
Ses oeuvres littéraires
Ses poèmes
Charles et la peinture
Bibliographie
Sa filmographie
Sa discographie
Ses DVD et BluRay
Toutes ses chansons
Ses récompenses et distinctions

Agenda
Pas d'événements programmés

....où l'on parle de Charles


Il y a actuellement 1150 invité(e)s et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.


Newsletter
Inscrivez-vous a notre
Newsletter !
Votre e-mail :


· Panneau

Commenter

Re: LE BON ROI DAGOBERT ou LA CULOTTE DU CHRIST (Points : 0)
par Anonyme le 02 Oct 2001 - 01:51
Lucien J. Heldé fait passer son "message" sous forme de boutade. Pourtant, en relisant "L'Enigme Sacrée" (Editions Pygmalion - Gérard Watelet, Paris, 1983), je constate qu'Henry Lincoln ne le contredit pas.

Impossible de résumer ici ce gros volume souvent iconoclaste mais toujours passionnant. L'auteur nous propose la thèse suivante, que je résume à la grosse louche :

Contrairement à ce qu'affirme l'Eglise, le Christ, descendant de David, ne serait pas mort en croix. Non, non ! Il aurait survécu, se serait réfugié dans la région Narbonnaise (Rennes-le-Château et Montségur sont proches de là) et aurait même eu des enfants. Si, si ! Plus tard, ses progénitures engendreront la dynastie des Mérovingiens qui compte, notamment, Dagobert, le roi distrait de la chanson. Vous suivez toujours ? Venu de la nuit des temps, un ordre "secret", le "Prieuré de Sion", dont on trouve traçe au XIIe si?cle, aurait pour objectif de rendre le trône de France aux descendants de David .. et donc de ce vieux Dagobert... et donc du Christ. Plus fort, Henry Lincoln nous livre même les noms de tous les grands Maîtres qui se seraient succédés à la tête de cet ordre, de 1128 jusqu'à nos jours. Et qui est le dernier "nautonier" mentionné sur la liste ? Jean Cocteau. L'auteur ne précise pas le nom de celui qui, après 1963, a succédé à Cocteau. Et moi, je dis : pourquoi pas son vieux complice Trenet avec lequel il partageait le même intérêt pour l'ésotérisme ? C'est possible...

Votre nom: Anonyme [ Nouvel utilisateur ]
Sujet:
Commentaire:
HTML Permis :  <!--> <a> <b> <blockquote> <br> <center> <div> <em> <embed> <font> <h1> <hr> <i> <img> <li> <ol> <p> <pre> <strong> <sup> <tt> <u> <ul> <table> <td> <th> <tr>

Contact : webmaster@charles-trenet.net

Merci à Olivier Lagrou qui a aimablement mis tout son talent dans la conception des illustrations générales de ce site.
Merci aussi à Sylvain Massou qui, à plusieurs reprises, a sorti sa boite à outils informatiques pour remédier à mille et un problèmes techniques. Merci aussi à Nicolas Bayet, toujours positif et présent pour aider avec un très grand sourire !
Nos partenaires : Couleur - Production vidéo - Conseils e-learning - Théâtre en entreprise

Conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, toute exploitation (représentation ou reproduction) de tout ou partie du site internet est strictement interdite sauf autorisation expresse et préalable d'Alvos Films - Dominic Daussaint
Ce site fonctionne sous PostNuke un système complet de portail web écrit en PHP.
PostNuke est un logiciel libre disponible sous licence GNU/GPL.